distrait


distrait

distrait, aite [ distrɛ, ɛt ] adj.
• 1662; « éloigné » XVIe; de distraire
1Absorbé par une autre occupation. Il m'a paru distrait. absent (cf. Avoir l'esprit ailleurs). Écouter d'une oreille distraite. inattentif (cf. N'être pas à...). Regarder d'un œil distrait. rêveur, 3. vague. « Je me demande vraiment lequel ! disait-il, distrait comme s'il cherchait un mot croisé » (Giraudoux). « La jeune fille se mit à manger d'un air distrait, presque égaré » (Duhamel).
2Qui est, par caractère, occupé d'autre chose que de ce qu'il fait, ou de ce qu'on lui dit (cf. Être dans la lune). Il est si distrait qu'il ne sait jamais où il a mis ses affaires. étourdi. Subst. Ménalque, type du distrait, dans « Les Caractères » de La Bruyère. Quelle distraite tu fais !
⊗ CONTR. Appliqué; attentif.

distrait, distraite adjectif et nom (de distraire) Qui est peu attentif à ce qu'il dit ou à ce qu'il fait ; absent, rêveur, étourdi : Un grand distrait.distrait, distraite (synonymes) adjectif et nom (de distraire) Qui est peu attentif à ce qu'il dit ou à...
Synonymes :
- étourdi
- rêveur
distrait, distraite adjectif Qui manifeste de la distraction : Un air distrait. Qui manifeste un manque d'attention à ce qu'il entend, voit, fait : Écouter d'une oreille distraite.distrait, distraite (synonymes) adjectif Qui manifeste de la distraction
Synonymes :
- dissipé
- étourdi
- rêveur
Contraires :
- appliqué
- réfléchi
- zélé
Qui manifeste un manque d'attention à ce qu'il entend, voit...
Synonymes :
Contraires :
- sérieux

distrait, aite
adj. et n.
d1./d Qui ne prête pas attention à ce qu'il dit, à ce qu'il fait. Il est distrait au point d'oublier ses affaires partout où il va.
|| Subst. "Le Distrait", comédie de Regnard (1697).
d2./d Inattentif. Il a l'air perpétuellement distrait.
écouter d'une oreille distraite, regarder d'un oeil distrait.

I.
⇒DISTRAIT, AITE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de distraire1.
II.— Emploi adj., vieilli ou littér. [Souvent suivi d'un compl. prép. de] Séparé, retranché d'un tout.
A.— [Appliqué à un inanimé gén. concr.] :
... rien ne m'a plus formé, plus imprégné, mieux instruit — ou construit — que ces heures dérobées à l'étude, distraites en apparence, mais vouées dans le fond au culte inconscient de trois ou quatre déités incontestables : la mer, le ciel, le soleil.
VALÉRY, Variété III, 1936, p. 241.
B.— Plus rarement [Appliqué à une pers.] Il me prend des moments bien sombres, car je vis en vous sachant si distraite de moi (BALZAC, Lettres Étr., t. 2, 1830-35, p. 140).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694.
II.
⇒DISTRAIT, AITE, part. passé et adj.
I.— Part. passé de distraire2.
II.— Emploi adj., gén. péj.
A.— [Appliqué à une pers.] Détourné de l'objet qui l'occupait, absorbé par autre chose. Synon. absent, inattentif. Les esprits indifférents, distraits, occupés ailleurs qui n'ont pas le temps d'observer (MICHELET, Oiseau, 1856, p. 230) :
1. Je m'aperçois tous les jours que mon défaut de mémoire tient uniquement à mon défaut d'attention, ou à cette maladie de distraction que j'ai apportée en naissant et que je tiens de mon père... Je suis plus ou moins distrait, c'est-à-dire que je donne plus ou moins mon attention à chaque chose suivant mes dispositions organiques bonnes ou mauvaises, et j'ai des souvenirs nets ou confus en proportion...
MAINE DE BIRAN, Journal, 1817, p. 21.
2. Un homme absolument distrait serait un homme disant : Tiens, j'ai rencontré ce matin (...) et décrivant une machine qui n'existe pas encore.
COCTEAU, Essai de crit. indirecte, 1932, p. 45.
Emploi subst. Personne occasionnellement ou naturellement portée à la distraction, à l'étourderie, qui manque d'attention dans ses actes ou dans ses relations avec autrui. Ces feuilles de fleurs que les belles distraites font claquer sur le dessus de leurs mains (VILLIERS DE L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 130) :
3. Si à dix heures et demie un distrait tirait sa montre en disant : « allons, encore une heure et demie avant le déjeuner », chacun était enchanté d'avoir à lui dire : « mais voyons, à quoi pensez-vous, vous oubliez que c'est samedi! »; on en riait encore un quart d'heure après...
PROUST, Du côté de chez Swann, 1913, p. 111.
PSYCHOL. Type de caractère se définissant par l'incapacité de fixer son attention. Le Distrait de La Bruyère (BALZAC, Goriot, 1835, p. 174). Le distrait est toujours un sujet à champ de conscience étroit, et plus ou moins crispé sur un objet exclusif (RICŒUR, Philos. volonté, 1949, p. 289).
B.— [Appliqué à une attitude de la pers.] Qui dénote de la distraction, un esprit occupé ailleurs. Avoir un air, un regard distrait. Ses doigts distraits jouaient dans ses boucles d'ébène (LAMART., Chute, 1838, p. 1033). Il avait toujours écouté d'une oreille distraite les conseils de son père (AYMÉ, Jument, 1933, p. 67) :
4. Les uns voulaient attirer l'attention par des ris extraordinaires sur ce que leur voisin leur disait, tandis que dans toute autre circonstance les mêmes propos ne les auraient pas fait sourire. D'autres prenaient un air dégagé, distrait, pour n'avoir pas l'air de penser à ce qui les occupait tout entiers...
STAËL, Lettres de jeunesse, 1778-89, p. 138.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Enq. :/, (D); -t/. Ds Ac. 1694-1932.
STAT. — Distrait1 et 2. Fréq. abs. littér. :1 723. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 367, b) 2 238; XXe s. : a) 2 396, b) 2 667.

distrait, aite [distʀɛ, ɛt] adj.
ÉTYM. 1661; p. p. adjectivé de distraire, II.
1 Absorbé par autre chose.(Personnes). || Il m'a paru distrait. Absent. → Avoir l'esprit ailleurs. || Un auditeur, un auditoire distrait. || Elle va son chemin, distraite (→ Aller, cit. 116).Esprit distrait. || Avoir un air distrait.Écouter d'une oreille distraite, sans grande attention. Inattentif. → N'écouter que d'une oreille. || Regarder d'un œil distrait. Rêveur, vague. || Regards distraits.
19 Il faut qu'en écoutant j'aie eu l'esprit distrait.
Molière, les Femmes savantes, III, 3.
20 (…) il laisse vaguer ses pensées sans que vos discours arrêtent son esprit distrait.
Bossuet, Oraison funèbre de Michel Le Tellier.
21 Que vous dirai-je enfin ? Je fuis des yeux distraits,
Qui me voyant toujours, ne me voyaient jamais.
Racine, Bérénice, I, 4.
22 Je me demande vraiment lequel ! disait-il, distrait comme s'il cherchait un mot croisé.
Giraudoux, Bella, VIII, p. 177.
23 La jeune fille se mit à manger d'un air distrait, presque égaré.
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, IV, VIII, p. 314.
2 Qui est ordinairement occupé d'autre chose que de ce qu'il fait, ou de ce qu'on lui dit. || Il est distrait, toujours dans la lune. || Il est si distrait qu'il ne sait jamais où il a mis ses affaires. Étourdi.
24 Je n'ai pas été fâché de passer pour distrait : cela m'a fait hasarder bien des négligences qui m'auraient embarrassé.
Montesquieu, Cahiers, p. 5.
N. || C'est un éternel distrait. || Une grande distraite. || Ménalque, type du distrait, dans Les Caractères de La Bruyère. || Le Distrait, comédie de Regnard. || Une distraite.
25 Le distrait est, il me semble, un homme qui laisse courir ses actions.
Alain, De l'habitude, in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 1176.
CONTR. Appliqué, attentif.
DÉR. Distraitement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • distrait — distrait, aite (di strè, strè t ) part. passé de distraire. 1°   Démembré, séparé. Une province distraite de l empire. Une somme d argent distraite. 2°   Un accusé distrait de ses juges naturels. 3°   Détourné, déconseillé. Distrait par ses amis… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • distrait — Distrait, [distr]aite. part. pass. Il a les significations de son verbe. Il est aussi adj. & se dit d Un homme qui n a point d attention à ce qu on luy dit. C est un homme distrait. il est éternellement distrait …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Distrait — Dis trait , a. [F. See {Distract}.] Absent minded; lost in thought; abstracted. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Distrait — (fr., spr. Disträh), zerstreut, unaufmerksam …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Distrait — (frz. disträh), zerstreut, unachtsam …   Herders Conversations-Lexikon

  • distrait — index thoughtless Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • distrait — [di strā′] adj. [ME < OFr destrait, pp. of distraire < L distrahere: see DISTRACT] absent minded; inattentive SYN. ABSENT MINDED …   English World dictionary

  • distrait — ∙dis|trait [dɪs trɛ] <indekl. Adj.> [frz. distrait < lat. distractum, 2. Part. von: distrahere, ↑distrahieren]: zerstreut, verwirrt: Mylady scheinen etwas d. zu sein (Schiller, Kabale IV, 9) …   Universal-Lexikon

  • distrait — adjective Etymology: Middle English, from Anglo French destreit, from Latin distractus Date: 15th century apprehensively divided or withdrawn in attention ; distracted …   New Collegiate Dictionary

  • distrait — /di stray /; Fr. /dees trdde /, adj. inattentive because of distracting worries, fears, etc.; absent minded. [1740 50; < F < L distractus; see DISTRACT] * * * …   Universalium